Le bénévolat à la SPA de Strasbourg

 

La SPA de Strasbourg fonctionne grâce à des bénévoles qui sont présents et nécessaires dans tous les rouages de l’association: du simple don à la Présidence de l’association.

Le bénévolat implique une envie de participer à la vie d’une association de manière active. Le bénévole s’engage moralement lorsqu’il prend en charge certaines fonctions. Il doit faire preuve de dévouement pour la cause et s’appliquer avec rigueur dans l’intérêt des animaux. Une motivation forte pour la défense et la protection des animaux est nécessaire pour mener à bien les différentes missions de la SPA

 

La participation aux tâches quotidiennes sur le site

 

Il peut arriver que des bénévoles aguerris aident pour répondre aux personnes souhaitant obtenir des renseignements sur des situations diverses.
Le nettoyage des espaces animaliers (au chenil et en chatterie), l’entretien des différents espaces jour/nuit (cage individuelle et en collectivité), l’entretien du site : les parcs, la végétation de manière générale
L’aide au nourrissage (préparation, distribution, vaisselle)…
La promenade des chiens: des moments sont consacrés à jouer, brosser, promener en extérieur ou dans nos parcs de détente, faire courir, se détendre, sociabiliser les chiens du refuge. Ces moments sont capitaux pour permettre aux chiens de garder ou de retrouver le contact avec nous.
Les moments de vie avec les chats: passer du temps avec les chats dans les stabulations pour jouer, les câliner, les brosser, les sociabiliser, leur permettre de garder un contact avec nous, vital pour eux.

Ces moments sont nécessaires pour apprendre à mieux connaître leur caractère et permet d’optimiser leur replacement.

 

La participation aux événements

 

Les grands événements organisés par la SPA sur le site ou en dehors comme les Portes Ouvertes, la Kermesse, le Noël des animaux.
La tenue de stands de manière ponctuelle : les stands d’informations (la rentrée des associations, la foire européenne, …), les stands pour les collectes de nourriture, …

 

La participation aux contrôles des animaux

 

Le contrôle des animaux placés: en lien avec la responsable des contrôles, les bénévoles, munis d’une carte de délégué, se rendent chez les adoptants afin de voir si tout se passe bien depuis l’adoption (le comportement de l’animal, sa santé, la satisfaction des adoptants et de l’animal). Les bénévoles ont des « secteurs géographiques » pour lesquels ils s’engagent à compléter des fiches de contrôle et à assurer le suivi, par une visite et le retour des informations à la responsable.

Le contrôle des animaux suspectés de subir des mauvais traitements: en lien avec la responsable des plaintes, des bénévoles peuvent être sollicités afin de vérifier si un animal est maltraité ou non. Les constatations remontent à la responsable des plaintes qui se charge ensuite d’effectuer (selon la situation) un contrôle plus poussé auprès des personnes et de porter plainte auprès du Parquet si les faits sont avérés et suffisants.

La réalisation de toutes ces missions nécessite un grand nombre de personnes. Ce n’est que tous ensemble, poursuivant ce même but, la protection animale, que nous pourrons y arriver.

 

Les actes du bénévole NACS

 

Au même titre que les chats et les chiens, nous avons besoin de bénévoles pour permettre le meilleur accompagnement possible des NACS (lapins, cochons d'inde, rats, souris, gerbilles, octodon, tortues etc), de leurs arrivées à leurs adoptions!  

L'alimentation et la surveillance : le bénévole nourris les lapins et les cochons d'Inde tout les deux jours (extrudés, légumes, foin et eau). Ce temps a également comme fonction de prêter attention à l'état de chaque animal : A t'il mangé ? A t'il un bon transit? A t'il un comportement inhabituel ? etc

Le nettoyage des cages et des parcs : les lapins accueillis sont installés en cage le temps d'être stérilisés puis, quelque jour après, ils peuvent être installés dans les parcs. La propreté des cages et des parcs est importante pour éviter certaines maladies telles que les pododermatites. De plus, un lapin n'étant pas un animal solitaire, nous créons des couples de lapins (un male stérilisé et une femelle stérilisée). Pour se faire, des lieux neutres doivent être créés, sans odeur d'autres lapins. 

L'aménagement des parcs : le bénévole l'aménage de manière à être ludique pour les lapins tout en leur permettant d'exercer leurs besoins : courir, sauter, se cacher, se mettre en hauteur.

La sociabilisation : prendre le temps de rassurer, caresser pour sociabiliser l'animal.  Un lapin sociable sera bien plus vite adopté!


Nous cherchons également des bénévoles connaisseurs des rats afin de leur permettre d'être manipulé et sortit de cage. 

 

 

Nous contacter pour devenir bénévole