Une amende salée pour les chats non identifiés

Les animaux sont désormais reconnus comme des êtres vivants doués de sensibilité (Article L.2014-1 du Code rural). Nous sommes donc responsables de leur bien-être et avons l’obligation de satisfaire à leurs besoins vitaux, les nourrir et les soigner, bien les abriter...

Depuis, 2012, l'identification des chats avec l'aide d'un puce NFC est obligatoire en France. Malheureusement, beaucoup trop de chats restent dépourvue de puce d'identification ou de tatouage. Pour favoriser l'identification de nos jolis félins vivant dans notre pays, une amende a été mise en place pour les propriétaires de chats non identifiés.

En effet, un nouveau décret, visant à officialiser le lien entre les propriétaires de chats et leurs animaux, prévoit une amende de 750 euros (soit, une contravention de IVème classe) pour les détenteurs de chats non identifiés.
 

En identifiant votre animal, vous le protégez !! 

Il est obligatoire d’identifier son animal (Article L. 212-10 du Code rural). L'identification des chats permettra de lutter contre l’abandon en responsabilisant les propriétaires, et augmentera les chances de réunir maître et animal dans le cas d’une fugue ou perte. 

 ➡ L'identification est effectuée obligatoirement par un vétérinaire, elle est obligatoire pour les chiens de plus de 4 mois et pour les chats de plus de 7 mois.

 ➡ Elle comporte, d'une part, le marquage de l'animal par puce électronique (ou tatouage) et, d'autre part, l'inscription au fichier national d'identification des carnivores domestiques (Icad).

➡ Cette identification permet d'attribuer un numéro unique à un animal et d’enregistrer les nom et adresse de son détenteur à l'Icad. L'identification permet de retrouver le propriétaire d'un animal perdu ou volé, elle est également obligatoire en cas de cession.

‼️ Si vous déménagez, pensez à mettre à jour vos coordonnées sur ce fichier.