Préparer son arrivée – côté cohabitation

Il y aurait tellement de choses à évoquer pour poser les bases d’une cohabitation sereine avec votre nouveau meilleur ami. 

Votre chien va arriver dans un nouvel environnement, rencontrer des êtres vivants inconnus. Il est donc primordial de lui faciliter cette période stressante en posant au préalable un cadre rassurant et idéalement constant. Il sera bien entendu nécessaire de s’adapter à ses préférences et sensibilités, comme pour tout être vivant. Mais une réflexion en amont facilitera cette transition déjà très perturbante pour le chien adopté.

Voici quelques pistes de réflexion (liste évidemment non exhaustive). Pensez à anticiper :

  • le cadre que vous souhaitez poser : pièces autorisées / pièces interdites, accès ou non au canapé et au lit…
  • les lieux qui lui seront accessibles lorsqu’il sera seul ou quand vous aurez de la visite
  • l’emplacement de son/ses panier(s) permettant de répondre à ses besoins de contact et de repos, sans favoriser la gestion de l’espace et des déplacements, qui peuvent devenir « problématiques » avec certains chiens (on évitera les lieux de passage, voire la vue sur les portes)
  • les lieux et types de promenades adaptés à son profil (Joueur ? Anxieux ? Dynamique ? Calme ?…)
  • l’organisation du temps que vous allez lui consacrer, en pensant à long terme afin de lui permettre de rentrer dans une routine rassurante
  • la manière dont vous allez habituer le chien à la solitude – je recommande une progression en douceur et donc une adoption à une période où il est possible de s’absenter dans un premier temps quelques secondes à quelques minutes par jour uniquement –
  • si vous avez plusieurs animaux, la gestion de leur cohabitation dans l’espace, notamment concernant les ressources telles que la nourriture

Il sera également crucial de poser rapidement les bases d’une relation saine, rassurante et positive entre vous. Nous y reviendrons dans un prochain article.

Et bien sûr, profitez des moments de complicité uniques que nous offrent les chiens de refuge !

Morgane Schmitt, comportementaliste et éducateur canin

Aidez-nous à améliorer le compte Instagram de la SPA de Strasbourg

instagram SPA Strasbourg

Depuis la mise en place de notre « révolution numérique » qui a commencée début septembre 2019, nous avons créé, en plus d’un nouveau site internet, un compte Instagram.

Bien que ce compte est géré de loin par l’équipe web du refuge, nous tenions à remercier une bénévole (Fiona R.), qui s’occupe de le faire vivre, sur son temps libre, en publiant régulièrement des photos de nos pensionnaires.

Vous conviendrez qu’il est compliqué pour une seule personne de pouvoir tout gérer. C’est pourquoi nous sommes à la recherche de 1 ou 2 personnes qui puissent elles aussi publier des photos afin de favoriser des adoptions.

Quelles sont les conditions ?

  • Avoir une passion pour la photographie
  • Avoir un téléphone avec un appareil photo de bonne qualité
  • Savoir mettre en valeur l’animal afin de favoriser son adoption
  • Etre bénévole pour la SPA de Strasbourg
  • Connaître le fonctionnement d’Instagram
  • Comprendre qu’il y aura un rôle de « Community Manager » et donc répondre aux questions des abonnés du compte
  • Valoriser le compte Instagram et en faire sa promotion pour attirer un maximum d’abonnés

Si vous pensez correspondre à ses conditions, nous vous invitons à nous contacter à cette adresse : serviceweb@spa-strasbourg.org

Mise à jour du bulletin d’adhésion pour les adhérent(e)s de la SPA de Strasbourg

Bonjour,

Nous vous informons que nous avons mis à jour le bulletin d’adhésion si vous souhaitez devenir adhérent(e)s de la SPA de Strasbourg.

Nous rappelons que les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par la SPA de Strasbourg dans le cadre de la gestion de votre don ou adhésion et l’émission du reçu fiscal en application de la réglementation en vigueur.

Les données sont conservées pendant la durée strictement nécessaire à la réalisation des finalités précitées.
Vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données à caractère personnel vous concernant, demander leur rectification ou leur effacement en contactant le responsable des bénévoles par courrier postal adressé à la SPA de Strasbourg 7 rue de l’Entenloch 67200 Strasbourg.

Bienvenue à la maison Félix ! Conseils pour bien accueillir votre chat

Ça y est, vous y avez longuement et mûrement réfléchi et la décision est prise : vous adoptez un chat (de refuge bien évidemment…) !
Excellente idée !!! 😉
Voici donc quelques astuces et conseils pour faire en sorte que l’arrivée de votre nouveau compagnon se passe au mieux. Si pour vous, son arrivée rime avec « excitation, joie et impatience », pour lui, bien souvent il signifie « stress, anxiété et chamboulement ». Mais pas d’inquiétudes, il existe toujours des solutions ! En dehors des accessoires et du matériel à acheter en amont, si l’on veut faire au mieux les choses, l’accueil d’un chat se prépare déjà avant son arrivée. On pourrait même dire qu’il y a trois phases à prendre en considération : celle avant son adoption, celle avant son arrivée et celle de son arrivée.

Avant son adoption :

Même si vous avez eu un coup de cœur pour un animal, il est toujours préférable de laisser passer une nuit et de retourner le voir une seconde fois avant de se prononcer définitivement. Si c’est un réel coup de cœur, il n’en sera que confirmé, si le doute s’installe la seconde fois, c’est qu’il y a probablement une raison à cela. Dans le cas où la cause serait d’ordre pratique, peut-être que des solutions existent. Dans le cas où elle serait d’un autre ordre, c’est probablement votre intuition qui vous parle et qu’il est préférable d’écouter…


Avant d’adopter le ou la minette que vous avez choisi – ou plutôt devrions-nous dire, qui VOUS a choisi… car c’est bien souvent ce qu’il se passe, ça n’est pas réellement vous qui décidez mais elle ou lui qui jette son dévolu sur vous ! – essayez d’organiser une visite « groupée » avec tous les membres de votre foyer afin qu’ils aient tous l’occasion de faire la connaissance de l’heureux(se) élu(e), de le(la) jauger et vice-versa. Cela permettra d’établir un premier contact réciproque, de s’assurer que le « courant passe » entre tous et de le familiariser progressivement avec les odeurs de chacun.

Avant son arrivée :

  • Si vous en avez la possibilité, imprégnez en amont votre appartement des odeurs du chat que vous allez accueillir. Pour ce faire, vous pouvez par exemple vous servir d’un bout de tissu avec lequel vous frottez très légèrement et délicatement ses babines. De retour chez vous, frottez ces odeurs sur les plinthes de votre logement (car elles sont à la hauteur du chat), son futur panier/ igloo et le canapé. Cela rassurera votre futur chat et lui donnera l’impression de n’être pas complètement sur un terrain inconnu.
  • Dans la même optique et logique, il vous est possible de prévoir quelques jours avant son adoption, un objet (un t-shirt, une petite couverture ou une serviette, par exemple) largement imprégné de vos odeurs et que vous déposerez, en accord avec le refuge ou sa famille d’accueil, dans son panier. Cela permettra à votre chat de s’habituer subtilement et progressivement à votre odeur et donc à vous.
  • Il existe des phéromones synthétiques pour chat que vous pouvez vaporiser ou diffuser dans votre logement pour apaiser à la fois, le chat que vous allez accueillir mais aussi ceux que vous avez peut-être déjà chez vous. N’hésitez pas à en vaporiser aussi dans votre voiture quelques heures avant son transport à votre domicile.
  • Concernant le matériel et les accessoires à prévoir : une gamelle pour les croquettes, une autre pour la pâtée (s’il en mange) et idéalement plusieurs d’eau à répartir dans votre logement. En effet, les chats oublient parfois de boire et plus les opportunités de leur rappeler sont nombreuses plus il y a de chances qu’ils le fassent ! Il est également conseillé de prévoir une litière par chat, cela évitera que l’un se sente « envahit » et que l’autre ne s’en serve pas à cause d’odeurs qui ne sont pas les siennes. Rien ne vous empêche de supprimer l’une des deux par la suite si vous remarquez qu’ils utilisent la même. Pensez simplement à la changer plus souvent ;). N’oubliez pas non plus les jouets, indispensables pour divertir et stimuler votre compagnon, surtout s’il n’aura pas la possibilité de sortir, ainsi que des grattoirs pour qu’il puisse marquer son territoire et stimuler la chute et la repousse de ses griffes.
  • Voici un point auquel on ne pense pas toujours surtout en tant que primo adoptant : nos superbes plantes ! Enfin celles qui sont encore en vie… Vous trouverez ici une liste non exhaustive des plantes dangereuses ou toxiques pour les chats.
  • Enfin, pensez à sécuriser vos fils électriques, à ranger les objets coupants et à boucher les cachettes dans lesquels il lui serait difficile d’en ressortir.

À son arrivée :

  • La voilà enfin votre petite boule de poils préférée à vos côtés ! Dans l’excitation et par l’envie de tout partager avec lui tout de suite, certains seraient tentés d’ouvrir la cage de transport et hop de le laisser explorer à sa guise tout le logement. Stop, ralentissez ! Étapes par étapes… S’il est vrai que d’ici un an il voudra probablement pousser les murs de votre logement pour avoir encore plus d’espace, pour le moment limitez son accès à une seule pièce. Cela le rassure, évite de le submerger de centaines d’infos (bruits, odeurs, configuration etc…) d’un seul coup et donc de le stresser. Dans sa petite tête à lui, et à ce stade, son instinct le pousse à raisonner différemment : « une cachette, vite pour me mettre en sécurité car je suis à découvert dans un endroit que je ne connais pas ! » Prévoyez à ce propos, un endroit dans lequel il peut se cacher, si possible en hauteur. C’est seulement au bout de deux-trois jours que vous pourrez progressivement lui faire découvrir les autres pièces, une à une.
  • Très important : pensez toujours à bien fermer vos fenêtres/ balcons si accessibles par votre chat, avant de quitter votre logement. Ne laissez jamais des fenêtres battantes ouvertes sans surveillance. Il arrive fréquemment que les chats cherchent à s’échapper pour différentes raisons (un bruit, un oiseau, la curiosité, l’ennui etc.) et y restent coincés au péril de leur vie.
  • Si vous disposez d’un accès à l’extérieur et que vous avez l’intention de le laisser sortir, attendez quelques semaines (environ deux mois) avant de le lui proposer. Il est important que votre nouveau compagnon prenne déjà ses marques à l’intérieur de votre logement et qu’il y trouve des raisons positives d’y revenir lorsqu’il pourra sortir (panier douillet, alimentation régulière, chaleur du foyer, caresses, etc.)
  • Concernant l’alimentation, ne la changez pas brusquement. Son estomac a besoin de s’adapter. Procédez progressivement. Mélangez à l’alimentation qu’il a toujours eu, quelques unes des croquettes ou de la pâté que vous souhaitez lui donner à l’avenir, et ceci sur plusieurs jours.
  • Vous trouverez également ici une liste non exhaustive des aliments dangereux ou toxiques pour sa santé.

En espérant que ces quelques astuces et conseils vous aiderons à mieux préparer l’arrivée de votre chat, nous vous souhaitons beaucoup de joie et de bonheur en sa compagnie !

Eve, Amoureuse des chats &  bénévole à la Spa de Strasbourg