Texane, notre plus ancienne pensionnaire

Texane a le droit au titre de plus « ancienne pensionnaire du refuge ». Un triste titre pour une chienne si joyeuse.

Arrivée au refuge en 2015 à l’âge d’un an, autant dire, que la vie qu’elle connait c’est ici. Il faudra donc peut-être compter sur quelques bêtises au départ, juste le temps qu’elle comprenne comment fonctionne la vie de famille. Mais elle ne demandera pas mieux que de s’intégrer !

Elle n’a encore jamais été placée. Peut-être que son physique ne plait pas ? Un grand chien noir, qui n’est même pas de race en plus.. Mais à y regarder de plus près, on voit de grandes oreilles rigolotes, et des poils gris sur le visage qui lui donnent un air de vieux hibou sage 🙂

Alors oui, si vous venez devant sa cage, il est fort possible qu’elle vienne en aboyant au premier abord. A l’approche d’inconnu elle n’est pas très à l’aise. Mais rien d’insurmontable. Une approche en douceur avec un bénévole qu’elle affectionne et quelques friandises et elle changera vite d’idée.

Alors oui, quand vous voudrez inviter du monde à la maison, il faudra faire l’effort de faire les présentations dans un premier temps. Mais une fois qu’elle vous aura adoptée, vous aurez le droit à sa danse de bienvenue où elle se dandine de tout son corps. Impossible de résister.

Alors oui, il faudra être en capacité de la tenir en promenade car elle est dynamique et même réactive à l’approche de certains chiens ou passants. Mais avec une vraie vie dans un foyer qui lui permettra de se dépenser comme elle en a besoin, de découvrir plein de balades sympas, elle progressera c’est sûr.

Ce qui est sûr aussi, c’est que lorsqu’on la connait, on voit surtout que c’est une chienne pleine de vie, joueuse, un peu espiègle et très câline.

D’ailleurs bénévoles et salariés vous en parle :

« c’est une chienne adorable, j’espère qu’elle trouvera bientôt une famille » « un amour de chienne » ; « quelques croquettes au travers de la grille, jusqu’au jour où elle nous a fait la fête quand un bénévole la promenait, depuis de nombreuses balades avec elle et tellement d’amour, il existe forcément une famille pour elle » ; « tous les matins quand je viens on joue, je lui cours après pour l’attraper, elle adore ça » ; « elle m’aboyait dessus quand elle me voyait, j’avais une appréhension. Au final, elle est devenue ma meilleure pote et dès qu’elle me voit elle me fait la fête et énormément de câlins » ; « à force d’aller la voir à sa cage j’ai pu finalement l’approcher et jouer avec elle, par la suite elle est devenue hyper affectueuse, fait des bisous et remue tout son corps pour montrer sa joie »; « une super chienne qui a juste besoin d’un peu de temps et beaucoup d’amour et qui devient après la chienne la plus câline, adorable mais aussi sportive. Impossible de résister quand elle se colle au grillage pour des câlins » ; « quand on a distribué les cadeaux de Noël, elle m’a piqué le bonnet et fait tourner en bourrique jusqu’à ce que je puisse le récupérer » ; « elle est parfaite »; « lors du nettoyage de la cage elle pique la raclette et la promène dans toute la cage et surtout elle adore le jet d’eau »; « hyper joyeuse et hyper câline ».

Vous trouverez plus d’informations sur son album sur notre page facebook ou sur sa fiche dans l’album « les imparfaits ».

N’hésitez pas à partager et si vous pensez être la personne pour elle, vous pouvez contacter le refuge ou nous écrire à : lesimparfaits@spa-strasbourg.org

Le confinement et… nos animaux !

Fortement limités dans nos déplacements, nous sommes, depuis le début du confinement, « anormalement » présents à la maison.
Cela implique des changements conséquents pour nos animaux de compagnie. Sans entrer dans un débat sur les bienfaits et risques de cette période, il est tout de même intéressant de noter quelques points :

  • Cette période est une occasion unique d’expérimenter un semblant de vie similaire à celle de nos animaux.. confinés à vie, eux. Et sans livre, sans internet, sans TV, sans téléphone. C’est donc une occasion unique de développer notre empathie vis-à-vis d’eux pour mieux répondre à leurs besoins 🙂
  • Nos animaux sont peu seuls pendant le confinement. A nous d’en faire une chance ! Nous avons l’occasion de les observer plus longuement pour mieux les connaître, tester leurs préférences. Mais aussi de travailler la qualité de notre relation avec eux et tant d’autres choses !
  • C’est un moment privilégié pour observer leur rythme : sommeil, activités, temps calmes… Dans le but de nous ajuster au mieux à leurs besoins.
  • C’est une occasion unique de… travailler sur la gestion de la solitude ! Pourquoi ? Parce que, pour une fois, nous avons le TEMPS de réaliser cette délicate habituation en douceur et dans de bonnes conditions ! Nous pouvons gérer le rythme, le durée, la répétition… en fonction de nos animaux ! Quelle chance !
  • C’est aussi, pourquoi pas, le moment de se pencher sur les activités d’occupation de nos animaux : pour les tester sous surveillance, pour prendre le temps de les fabriquer, pour tester leurs préférences, pour gérer la variété, pour prendre le temps de les concevoir en famille pourquoi pas !

Cependant, il y a aussi certains points de vigilance :

  • ne pas sur-solliciter nos loulous : n’oublions pas qu’ils ont besoin de repos, mais aussi que nous repartirons tous à nos vies bien chargées dès le confinement levé. Pensons à leur bien-être sur le long terme.
  • certains animaux ont besoin de garder leur routine quotidienne habituelle : sécurisons-les.
  • préservons (ou travaillons) l’autonomie affective de nos animaux en ne répondant pas à toutes leurs demandes d’attention par exemple. En ne les laissant pas nous suivre partout, tout le temps. A nouveau, gardons en tête que cette période prendra fin, aidons-les à gérer sereinement.

Mettons ce temps à profit pour améliorer leur qualité de vie et notre cohabitation 🙂 Prenez soin de vous.. et d’eux 🙂

Morgane Schmitt, comportementaliste et éducateur canin

Nous aider en prévision de l’arrivée des chatons…

Très bientôt notre refuge devra faire face à l’arrivée de beaucoup de chatons. Avec le temps clément, nous pensons que cette année ils arriveront plus tôt, et que les femelles auront potentiellement plus de portées également.

En moyenne, tous les ans entre 300 et 500 chatons sont pris en charge chez nous, certains auront la chance d’avoir leur maman, mais pas tous ..

Pour prendre soin de ces petits, nous avons besoin de lait maternisé spécial chatons. Si vous souhaitez nous aider, vous pouvez déposer au refuge vos dons. Plusieurs marques sont adaptés pour eux comme Gimcat, Biocanina, Tvm, Royal Canin. Certains produits sont vendus en animalerie ou chez les vétérinaires, mais également sur internet sur des sites comme Zooplus.

Chaque don sera un coût en moins pour le refuge et d’une grande aide d’autant qu’il nous faudra aussi les identifier, stériliser et certains auront besoin de soins. Par exemple, pour nourrir 4 bébés de leur plus jeune âge jusqu’au sevrage, un seau de lait en poudre Gimcat est nécessaire ou 5 boites de Royal Canin, Tvm ou Biocanina.

Si vous souhaitez plus d’informations, vous pouvez contacter la chatterie directement au refuge.

Nous vous remercions chaleureusement au nom de tout ces petits laissés à l’abandon.

Préparer son arrivée – côté cohabitation

Il y aurait tellement de choses à évoquer pour poser les bases d’une cohabitation sereine avec votre nouveau meilleur ami. 

Votre chien va arriver dans un nouvel environnement, rencontrer des êtres vivants inconnus. Il est donc primordial de lui faciliter cette période stressante en posant au préalable un cadre rassurant et idéalement constant. Il sera bien entendu nécessaire de s’adapter à ses préférences et sensibilités, comme pour tout être vivant. Mais une réflexion en amont facilitera cette transition déjà très perturbante pour le chien adopté.

Voici quelques pistes de réflexion (liste évidemment non exhaustive). Pensez à anticiper :

  • le cadre que vous souhaitez poser : pièces autorisées / pièces interdites, accès ou non au canapé et au lit…
  • les lieux qui lui seront accessibles lorsqu’il sera seul ou quand vous aurez de la visite
  • l’emplacement de son/ses panier(s) permettant de répondre à ses besoins de contact et de repos, sans favoriser la gestion de l’espace et des déplacements, qui peuvent devenir « problématiques » avec certains chiens (on évitera les lieux de passage, voire la vue sur les portes)
  • les lieux et types de promenades adaptés à son profil (Joueur ? Anxieux ? Dynamique ? Calme ?…)
  • l’organisation du temps que vous allez lui consacrer, en pensant à long terme afin de lui permettre de rentrer dans une routine rassurante
  • la manière dont vous allez habituer le chien à la solitude – je recommande une progression en douceur et donc une adoption à une période où il est possible de s’absenter dans un premier temps quelques secondes à quelques minutes par jour uniquement –
  • si vous avez plusieurs animaux, la gestion de leur cohabitation dans l’espace, notamment concernant les ressources telles que la nourriture

Il sera également crucial de poser rapidement les bases d’une relation saine, rassurante et positive entre vous. Nous y reviendrons dans un prochain article.

Et bien sûr, profitez des moments de complicité uniques que nous offrent les chiens de refuge !

Morgane Schmitt, comportementaliste et éducateur canin

Bienvenue à la maison Félix ! Conseils pour bien accueillir votre chat

Ça y est, vous y avez longuement et mûrement réfléchi et la décision est prise : vous adoptez un chat (de refuge bien évidemment…) !
Excellente idée !!! 😉
Voici donc quelques astuces et conseils pour faire en sorte que l’arrivée de votre nouveau compagnon se passe au mieux. Si pour vous, son arrivée rime avec « excitation, joie et impatience », pour lui, bien souvent il signifie « stress, anxiété et chamboulement ». Mais pas d’inquiétudes, il existe toujours des solutions ! En dehors des accessoires et du matériel à acheter en amont, si l’on veut faire au mieux les choses, l’accueil d’un chat se prépare déjà avant son arrivée. On pourrait même dire qu’il y a trois phases à prendre en considération : celle avant son adoption, celle avant son arrivée et celle de son arrivée.

Avant son adoption :

Même si vous avez eu un coup de cœur pour un animal, il est toujours préférable de laisser passer une nuit et de retourner le voir une seconde fois avant de se prononcer définitivement. Si c’est un réel coup de cœur, il n’en sera que confirmé, si le doute s’installe la seconde fois, c’est qu’il y a probablement une raison à cela. Dans le cas où la cause serait d’ordre pratique, peut-être que des solutions existent. Dans le cas où elle serait d’un autre ordre, c’est probablement votre intuition qui vous parle et qu’il est préférable d’écouter…


Avant d’adopter le ou la minette que vous avez choisi – ou plutôt devrions-nous dire, qui VOUS a choisi… car c’est bien souvent ce qu’il se passe, ça n’est pas réellement vous qui décidez mais elle ou lui qui jette son dévolu sur vous ! – essayez d’organiser une visite « groupée » avec tous les membres de votre foyer afin qu’ils aient tous l’occasion de faire la connaissance de l’heureux(se) élu(e), de le(la) jauger et vice-versa. Cela permettra d’établir un premier contact réciproque, de s’assurer que le « courant passe » entre tous et de le familiariser progressivement avec les odeurs de chacun.

Avant son arrivée :

  • Si vous en avez la possibilité, imprégnez en amont votre appartement des odeurs du chat que vous allez accueillir. Pour ce faire, vous pouvez par exemple vous servir d’un bout de tissu avec lequel vous frottez très légèrement et délicatement ses babines. De retour chez vous, frottez ces odeurs sur les plinthes de votre logement (car elles sont à la hauteur du chat), son futur panier/ igloo et le canapé. Cela rassurera votre futur chat et lui donnera l’impression de n’être pas complètement sur un terrain inconnu.
  • Dans la même optique et logique, il vous est possible de prévoir quelques jours avant son adoption, un objet (un t-shirt, une petite couverture ou une serviette, par exemple) largement imprégné de vos odeurs et que vous déposerez, en accord avec le refuge ou sa famille d’accueil, dans son panier. Cela permettra à votre chat de s’habituer subtilement et progressivement à votre odeur et donc à vous.
  • Il existe des phéromones synthétiques pour chat que vous pouvez vaporiser ou diffuser dans votre logement pour apaiser à la fois, le chat que vous allez accueillir mais aussi ceux que vous avez peut-être déjà chez vous. N’hésitez pas à en vaporiser aussi dans votre voiture quelques heures avant son transport à votre domicile.
  • Concernant le matériel et les accessoires à prévoir : une gamelle pour les croquettes, une autre pour la pâtée (s’il en mange) et idéalement plusieurs d’eau à répartir dans votre logement. En effet, les chats oublient parfois de boire et plus les opportunités de leur rappeler sont nombreuses plus il y a de chances qu’ils le fassent ! Il est également conseillé de prévoir une litière par chat, cela évitera que l’un se sente « envahit » et que l’autre ne s’en serve pas à cause d’odeurs qui ne sont pas les siennes. Rien ne vous empêche de supprimer l’une des deux par la suite si vous remarquez qu’ils utilisent la même. Pensez simplement à la changer plus souvent ;). N’oubliez pas non plus les jouets, indispensables pour divertir et stimuler votre compagnon, surtout s’il n’aura pas la possibilité de sortir, ainsi que des grattoirs pour qu’il puisse marquer son territoire et stimuler la chute et la repousse de ses griffes.
  • Voici un point auquel on ne pense pas toujours surtout en tant que primo adoptant : nos superbes plantes ! Enfin celles qui sont encore en vie… Vous trouverez ici une liste non exhaustive des plantes dangereuses ou toxiques pour les chats.
  • Enfin, pensez à sécuriser vos fils électriques, à ranger les objets coupants et à boucher les cachettes dans lesquels il lui serait difficile d’en ressortir.

À son arrivée :

  • La voilà enfin votre petite boule de poils préférée à vos côtés ! Dans l’excitation et par l’envie de tout partager avec lui tout de suite, certains seraient tentés d’ouvrir la cage de transport et hop de le laisser explorer à sa guise tout le logement. Stop, ralentissez ! Étapes par étapes… S’il est vrai que d’ici un an il voudra probablement pousser les murs de votre logement pour avoir encore plus d’espace, pour le moment limitez son accès à une seule pièce. Cela le rassure, évite de le submerger de centaines d’infos (bruits, odeurs, configuration etc…) d’un seul coup et donc de le stresser. Dans sa petite tête à lui, et à ce stade, son instinct le pousse à raisonner différemment : « une cachette, vite pour me mettre en sécurité car je suis à découvert dans un endroit que je ne connais pas ! » Prévoyez à ce propos, un endroit dans lequel il peut se cacher, si possible en hauteur. C’est seulement au bout de deux-trois jours que vous pourrez progressivement lui faire découvrir les autres pièces, une à une.
  • Très important : pensez toujours à bien fermer vos fenêtres/ balcons si accessibles par votre chat, avant de quitter votre logement. Ne laissez jamais des fenêtres battantes ouvertes sans surveillance. Il arrive fréquemment que les chats cherchent à s’échapper pour différentes raisons (un bruit, un oiseau, la curiosité, l’ennui etc.) et y restent coincés au péril de leur vie.
  • Si vous disposez d’un accès à l’extérieur et que vous avez l’intention de le laisser sortir, attendez quelques semaines (environ deux mois) avant de le lui proposer. Il est important que votre nouveau compagnon prenne déjà ses marques à l’intérieur de votre logement et qu’il y trouve des raisons positives d’y revenir lorsqu’il pourra sortir (panier douillet, alimentation régulière, chaleur du foyer, caresses, etc.)
  • Concernant l’alimentation, ne la changez pas brusquement. Son estomac a besoin de s’adapter. Procédez progressivement. Mélangez à l’alimentation qu’il a toujours eu, quelques unes des croquettes ou de la pâté que vous souhaitez lui donner à l’avenir, et ceci sur plusieurs jours.
  • Vous trouverez également ici une liste non exhaustive des aliments dangereux ou toxiques pour sa santé.

En espérant que ces quelques astuces et conseils vous aiderons à mieux préparer l’arrivée de votre chat, nous vous souhaitons beaucoup de joie et de bonheur en sa compagnie !

Eve, Amoureuse des chats &  bénévole à la Spa de Strasbourg

Comment aider la SPA de Strasbourg ?

Une nouvelle année démarre, l’occasion de prendre de bonnes résolutions ! Alors pourquoi pas soutenir la SPA de Strasbourg ?

Mais vous ne savez pas comment ? Ou vous ne connaissez peut-être pas tous les moyens ? Voici de quoi vous éclairer !

De façon pécuniaire, même de petites sommes, ce sont les petits ruisseaux qui forment les grandes rivières :

don spa de strasbourg
  • Legs : pas toujours évident d’en parler, mais c’est une source non négligeable pour les associations comme la nôtre.
  • Don : qu’il soit ponctuel ou régulier. Par virement, chèque ou espèces. Chaque don est important pour nous. En plus vous bénéficiez d’un reçu fiscal qui permet de déduire 66% de la somme donnée de vos impôts.
  • Mécénat : votre entreprise aussi peut faire un don et bénéficier d’une réduction d’impôts.
  • Parrainage : il s’agit également de dons, mais vous souhaitez vous investir pour un animal en particulier
  • Participation aux différentes manifestations : et oui, en venant manger une crêpe lors de nos portes ouvertes par exemple, c’est nous soutenir aussi 😊
  • En rejoignant notre groupe sur TEAMING : le principe de cette plateforme est de soutenir une association pour 1€ par mois. Cela peut sembler insignifiant, mais plus nous serons nombreux, plus la collecte sera importante. Pour nous rejoindre et avoir plus d’informations dans notre article, en cliquant ici.

Sans que ça ne coûte rien, c’est possible aussi :

  • Le bénévolat : chats, chiens, Nacs, ils ont tous besoin d’être sociabilisés, nourris et avoir un environnement propre. Plus il y a de bras, moins il y a de peine ! (il faudra cependant verser une cotisation annuelle pour être membre de l’association : 30 € à partir de 2020).
  • Prizle : grâce à vos achats en ligne sur les sites partenaires de Prizle, vous générez des dons. Sans payer plus, c’est le site marchand qui reverse une partie de sa marge. Plus d’infos sur notre article, en cliquant ici
  • Tronc : si vous avez un commerce, vous pouvez mettre en place une tirelire au profit du refuge sur votre comptoir. Il suffit de venir au refuge pour en récupérer une et qu’on enregistre l’adresse où il se trouve. Ça n’a peut-être l’air de rien, mais ça compte aussi 😉
  • Partenariat Robin des toits : pour votre projet d’achat ou vente immobilier, faites appel à eux et demander à soutenir la SPA de Strasbourg. Ils reverseront une partie de leur commission. Vous trouverez les informations sur leur site : https://robindestoits.com

1 € par mois pour aider la SPA de Strasbourg

L’idée est que 1€ n’a peut-être pas beaucoup d’utilité, mais si nous unissons nos efforts, nous pouvons faire beaucoup !

C’est ainsi que nous avons rejoint la plateforme Teaming et nous vous proposons de rejoindre le groupe créé pour le refuge :

https://www.teaming.net/spadestrasbourg

Chaque personne qui rejoint le groupe fait don d’1 € par mois. La plateforme se charge de récolter les fonds pour le Groupe tous les 1er du mois.

Il suffit de cliquer sur le bouton « Rejoindre ce Groupe », et suivre les instructions pour créer un compte en quelques clics.

Nous avons la chance d’avoir beaucoup de personnes qui nous suivent et nous soutiennent sur les réseaux sociaux notamment. Si tout le monde s’y met ça pourrait être très significatif pour nous aider !

La tendance des dons et legs pour les associations est en baisse. Nous nous devons de trouver de nouveaux moyens pour continuer à prendre soin de nos pensionnaires. Nous savons pouvoir compter sur vous, vos partages, parlez-en autour de vous. ça pourrait être une bonne résolution pour l’année 2020 qui se profile 😉

Nos « Imparfaits » – Portrait de Milo

Nous vous présentons un nouveau portrait d’un pensionnaire qui ne parait pas parfait aux yeux du monde, mais qui est très aimé par les personnes qui s’en occupent.

Il peut donc tout à fait faire le bonheur de quelqu’un, même si nous serons un peu pointilleux sur les conditions d’adoption pour que tout se passe au mieux.

Il a déjà la chance d’avoir une marraine attentionnée, mais vous pouvez l’aider aussi en partageant notre article. Il ne vous en voudra pas non plus si vous souhaitez aider un de ses camarades 😉

Voici donc le très beau Milo :

Nos « Imparfaits » – Portrait de Lancelot

Nous vous faisons découvrir un nouveau portrait d’un chien pas parfait, mais qui attend, comme les autres, un foyer.

Un des principal trait de caractère de Lancelot actuellement, c’est qu’il est très craintif. Pas forcément au premier abord avec les gens, même s’il prendra le temps qu’il faut avant de vous faire vraiment confiance. Mais de l’environnement qui l’entoure.

Il a besoin d’adoptants conscients du temps et de l’engagement qu’il faudra pour l’aider à prendre confiance. Ça ne sera surement pas facile au début, peut-être compliqué encore au bout de plusieurs semaines.. Mais il le mérite autant que les autres. Nous travaillons régulièrement avec des professionnels qui sauront vous accompagner pour construire une belle relation et lui offrir le cadre de vie qui lui convient.

On vous laisse le découvrir, n’hésitez pas à partager et nous contacter si vous avez des questions : lesimparfaits@spa-strasbourg.org

Soutenez la SPA de Strasbourg grâce à vos achats de Noël

Pour les plus prévoyants d’entre vous, les achats des cadeaux de Noël vont commencer ou sont peut-être même déjà en cours.

Et bien, grâce à vos achats en ligne vous pouvez aider gratuitement notre refuge !

Il suffit de passer par Prizle avant d’aller sur le site marchand et celui-ci versera un pourcentage de sa marge à notre refuge. C’est vraiment simple et facile d’utilisation, testé et approuvé. Il faut créer un compte en 2 clics et que le site soit partenaire de Prizle (ils ont de très nombreux partenaires !)

Parrainez la SPA de Strasbourg avec Prizle

N’hésitez pas à passer le mot autour de vous également, famille, amis, collègues, voisins. C’est gratuit et ne change rien à la navigation sur le site marchand.

Lors de votre inscription vous pouvez utiliser le code parrainage : IWUZ

Parrainez la SPA de Strasbourg avec Prizle
Cliquez ici pour vous y inscrire !