CoronaVirus : Fermeture exceptionnelle du refuge

En raison de l’épidémie de CoronaVirus et compte tenu des soucis sanitaires que rencontre notre pays, nous avons décidé, par mesure de sécurité, de fermer le refuge aux visiteurs afin de limiter les risques infectieux et de la propagation du virus.

Informations pour les adoptants de notre refuge :

Si toute fois vous souhaitez adopter un de nos pensionnaires ou si vous souhaitez avoir des renseignements, nous vous invitons à contacter notre standard téléphonique au 03.88.34.67.67 ou nous contacter par mail en cliquant sur ce lien

Informations pour les bénévoles participants aux promenades et soins de nos pensionnaires :

Seuls les bénévoles sont autorisés à venir dans notre enceinte pour s’occuper de nos pensionnaires. Cependant, ils devront respecter des consignes spécifiques (voir cet article).
Merci de vous prémunir de l’attestation de déplacement dérogatoire prévue par le gouvernement. (Télécharger en cliquant ici)

CoronaVirus : les consignes à suivre pour nos bénévoles.

On va pas vous le cacher, la propagation de ce virus en France ne cesse de s’accroître. C’est pourquoi il est bon de suivre ces consignes élémentaires de sécurité et d’hygiène !

Pour la chatterie :
Elle sera fermé au public et aux bénévoles durant toute la période de restriction.

Pour le chenil (mis à jour le 17/03 – 19h20) :
Un mail sera envoyé aux bénévoles avec un planning à compléter.

Les plages horaires des promenades seront indiquées par mail. Elles seront amenées être modifiées en fonction des directives gouvernementales.
Il faudra impérativement vous inscrire sur cette liste. Toute personne non inscrite ne sera pas acceptée sur le site de la SPA. (Merci de bien vérifier vos mails et vos SPAMS)

Au niveau des circuits des promenades, il conviendra de rester à proximité du refuge, dans un rayon d’environ 2-3 km et d’éviter tous les lieux pouvant rassembler du public à savoir en particulier : le parc de la bergerie ainsi que la rue du marché gare (le long du marché gare, du drive E. Leclerc et devant le Aldi) afin d’éviter de croiser des gens.

Les bénévoles devront se présenter à l’accueil avant de prendre le chien.
Entre chaque promenade, il faudra se laver les mains. 2 endroits supplémentaires ont été mis en place, dans le batiment B local ménage et dans le Batiment C, du coté de la cage de Shana.
Les personnes dites « à risques » ne doivent pas venir. vous trouverez les critères sur ce lien : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Planning des promenades :
Un planning des promenades pour la durée des restrictions de déplacements sera envoyé quotidiennement le matin à 8h pour le lendemain afin d’actualiser les promeneurs et les chiens. Le planning pourra être complété durant la matinée et la version définitive sera envoyé à 12h pour figer les personnes autorisées à venir la journée du lendemain.

Afin de limiter les déplacements et le nombre de bénévoles sur le site, sont priviligiés les bénévoles qui sont en mesure de venir par demie-journée et de sortir plusieurs chiens. Il n’y aura pas d’autorisation pour ne venir promener qu’un seul chien.
Les chiens seront promener une fois par demie-journée

Voici les consignes à suivre :

  • On emmène son stylo pour signer la liste d’émargement. On ne se met pas cote à cote.
  • On emmène ses propres gâteries pour les chiens (pour éviter les échanges dans le sac de croquettes)
  • On emmène sa propre laisse pour promener les chiens
  • On se promène seul (pas de promenades en groupe)
  • On garde une distance entre bénévole de 1,50 mètre
  • Si on tousse, on ne vient pas au refuge
  • Les portes fermées à clefs seront ouvertes par des salariés du refuge. Nous ne prêtons plus la clef.
  • Et on se lave les mains très régulièrement. Les poignées du chenil seront régulièrement désinfectées.
  • N’oubliez pas de vous prémunir de l’attestation de déplacement dérogatoire prévue par le gouvernement. (Télécharger en cliquant ici)

Il en convient que si ces consignes de sécurités ne sont pas respectées, les promenades peuvent être annulées comme c’est le cas dans divers refuges en France.
Pour toute question supplémentaire sur le planning, contacter marc.wurtz@spa-strasbourg.org. Vous pouvez également joindre le refuge via les réseaux ou le téléphone (mais pas pour le planning)

Pensez également à prévenir les personnes que vous connaissez et qui ne sont pas sur les réseaux.

Mise à jour de l’article :
17/03/2020 – 10h47 : ajout du lien pour l’attestation de déplacement dérogatoire prévue par le gouvernement.
17/03/2020 – 17h20 : ajout des consignes pour les inscriptions pour promenades.
17/03/2020 – 19h20 : Correction et ajout concernant les plages horaires

Aidez-nous à améliorer le compte Instagram de la SPA de Strasbourg

instagram SPA Strasbourg

Depuis la mise en place de notre « révolution numérique » qui a commencée début septembre 2019, nous avons créé, en plus d’un nouveau site internet, un compte Instagram.

Bien que ce compte est géré de loin par l’équipe web du refuge, nous tenions à remercier une bénévole (Fiona R.), qui s’occupe de le faire vivre, sur son temps libre, en publiant régulièrement des photos de nos pensionnaires.

Vous conviendrez qu’il est compliqué pour une seule personne de pouvoir tout gérer. C’est pourquoi nous sommes à la recherche de 1 ou 2 personnes qui puissent elles aussi publier des photos afin de favoriser des adoptions.

Quelles sont les conditions ?

  • Avoir une passion pour la photographie
  • Avoir un téléphone avec un appareil photo de bonne qualité
  • Savoir mettre en valeur l’animal afin de favoriser son adoption
  • Etre bénévole pour la SPA de Strasbourg
  • Connaître le fonctionnement d’Instagram
  • Comprendre qu’il y aura un rôle de « Community Manager » et donc répondre aux questions des abonnés du compte
  • Valoriser le compte Instagram et en faire sa promotion pour attirer un maximum d’abonnés

Si vous pensez correspondre à ses conditions, nous vous invitons à nous contacter à cette adresse : serviceweb@spa-strasbourg.org

Mise à jour du bulletin d’adhésion pour les adhérent(e)s de la SPA de Strasbourg

Bonjour,

Nous vous informons que nous avons mis à jour le bulletin d’adhésion si vous souhaitez devenir adhérent(e)s de la SPA de Strasbourg.

Nous rappelons que les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par la SPA de Strasbourg dans le cadre de la gestion de votre don ou adhésion et l’émission du reçu fiscal en application de la réglementation en vigueur.

Les données sont conservées pendant la durée strictement nécessaire à la réalisation des finalités précitées.
Vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données à caractère personnel vous concernant, demander leur rectification ou leur effacement en contactant le responsable des bénévoles par courrier postal adressé à la SPA de Strasbourg 7 rue de l’Entenloch 67200 Strasbourg.

Préparer l’arrivée d’un chien récemment adopté – côté matériel

Ça y est, vous êtes prêt ! Vous avez vérifié que vous pouviez accueillir un chien dans de bonnes conditions et lui offrir une vie adaptée à ses besoins spécifiques. Vous avez bien réfléchi, et vous avez décidé de vous lancer : c’est parti pour une merveilleuse aventure !!

Il est temps d’offrir à ce loulou une belle vie, douce et apaisée, pour compenser sa vie d’avant, ses longues journées d’attente en cage.

Alors, on lui prépare un nid douillet pour qu’il se sente en sécurité et pour répondre à ses besoins, à notre petit protégé.

Voici quelques éléments auxquels il faut penser :

  • une gamelle d’eau suffisamment grande, voire à une fontaine à eau
  • la nourriture que vous souhaitez lui donner (ration ménagère, BARF ou nourriture industrielle)- sachant qu’il conviendra de prévoir une transition avec sa nourriture actuelle et de s’adapter à ses goûts et sa digestion
  •  le matériel de nourrissage – une gamelle comme habituellement, mais sachez qu’une alternative est possible et un nourrissage sous forme d’occupation peut-être mis en place. Plus d’informations dans un prochain article
  • le panier : choisissez un panier confortable et adapté, notamment si vous adoptez un chien avec des besoins masticatoires importants (panier solide recommandé), ou un chien senior avec des articulations douloureuses par exemple
  • les jouets (d’occupation notamment)
  • le collier et/ou harnais permettant au chien de se mouvoir confortablement et en toute sécurité – je vous recommande de bien vous renseigner : certains équipements, parfois pourtant très répandus, peuvent générer des gênes et douleurs à nos chiens. Par ailleurs, on bannira évidemment les colliers étrangleurs et autres objets de torture.
  • la laisse – je recommande les laisses 1,50 à 2m permettant un « maximum » de mouvements à nos chiens, notamment pour pouvoir renifler et s’éloigner en cas de besoin, ainsi que les longes pour proposer une « semi-liberté » dans un premier temps
  • l’équipement de la voiture : bâche de protection, cage, rampe…
  • les éventuels équipements complémentaires : médaille, collier lumineux, manteau, brosse, tire-tiques, barrière bébé…

Je vous recommande aussi d’avoir le numéro du vétérinaire de garde rapidement sous la main en cas d’urgence.
Il nous vous reste plus qu’à le laisser prendre ses marques et à vous apprivoiser. A bientôt pour d’autres conseils.

Morgane Schmitt, comportementaliste et éducateur canin

Zoom sur le service des NAC

Beaucoup pensent que la SPA de Strasbourg accueille uniquement des chiens et des chats alors qu’elle accueille également des lapins, diverses espèces d’oiseaux non sauvages et des rongeurs (cochons d’inde, furets, octodons, hamsters, chinchillas,…)

D’ailleurs, il est déjà arrivé que notre refuge accueille autant de NAC que de chiens. Chaque année, une cinquantaine de lapins sont adoptés, après avoir été stérilisés par nos services. Malheureusement, c’est autant de lapins qui sont auparavant abandonnés.

Bien que certains bénévoles apportent une aide ponctuelle, seules une membre du C.A et une bénévole s’occupent des NAC. S’occuper de ce service demande énormément de temps, de logistique (nettoyage des cages, des chalets qui se trouvent dehors et des enclos en hiver, création des espaces), d’alimentation, de soins et de suivis réguliers.

Nous profitons de cet article pour inviter des âmes charitables à venir nous aider pour chouchouter ces adorables petites boules de poils.

Reportage : La web TV de Lampertheim est venue au refuge de la SPA de Strasbourg.

En France, cette année, le cap des 100 000 animaux abandonnés a été franchi. A Lampertheim, Sarah a opté pour l’adoption. Diego et Gamma, deux chiens abandonnés, partagent désormais sa vie dans le village. Son action permet de leur offrir une vie heureuse et de désengorger la SPA de Strasbourg.

Merci à la WebTV de Lampertheim pour ce magnifique reportage.

Déjà plus de 300 abonnés sur notre compte Instagram

Crée il y a 2 mois dans le cadre de notre petite révolution numérique, notre compte Instagram compte déjà 324 abonnés au moment où nous écrivons ses lignes.

Pourquoi avoir créé un compte Instagram ?

L’objectif premier de ce compte n’est pas d’être une copie des albums photos disponibles sur la page Facebook de l’association. En effet, afin d’attirer le plus grand nombre de personnes et de tout âge, nous devons diversifier nos moyens de communication et il est tout naturel qu’en 2019 que nous devions créer un compte Instagram pour attirer un public plus jeune.

Le compte est géré pour des raisons techniques par le service Web de l’association mais il est principalement alimenté par 2 de nos volontaires (Fiona R et Clémentine T). Instagram se voulant être un réseau social lié à l’art et la photographie, nous essayons de publier des photos qui mettent en valeur l’animal tout en essayant de faire des photos originales.

Scannez ce QRCode via l'app Instagram pour accéder au compte Instragram de la SPA de Strasbourg

Pourquoi voit-on uniquement des chiens sur le compte ?

Rassurez-vous, prochainement nous publierons des photographies des chats autres animaux quand les conditions sanitaires seront disponibles. Actuellement la chatterie est interdite aux visiteurs et pour des raisons évidentes de sécurité sanitaire nous préférons attendre.

Nous tenons à remercier les personnes qui nous suivent, qui partagent nos publications ainsi que tous ceux qui nous envoient des messages de soutiens en « message privé ».

Nous profitons de cette publication pour vous informer que vous avez toujours la possibilité de nous suivre également sur notre compte Twitter. Ce compte servant avant tout de veille numérique sur l’actualité de la maltraitance animale.

Adopter un chien, oui, mais lequel ?

Choisir son chien en refuge peut relever du casse-tête.

Après avoir pris la décision d’adopter – et après avoir vérifié que nous pouvons l’accueillir dans les conditions nécessaires à son bien-être – arrive le moment où nous entamons notre réflexion sur le choix de notre futur compagnon.

Goulash, race commune, née en 2012

Bien souvent, c’est le physique des chiens qui nous attire. Nous apprécions une race, un groupe de races, une couleur, une morphologie par exemple.

Il est ici nécessaire de ne pas s’arrêter au physique du chien, ni à une race. En effet, s’il est important d’avoir un bon ressenti lors de la rencontre, il faut aussi s’assurer que nous pourrons répondre aux besoins spécifiques du chien pour lequel nous avons eu un coup de cœur.

Pour ce faire, il est essentiel de prendre le temps de recueillir des informations mais aussi d’apprendre à connaître son futur compagnon. Ainsi, il est possible de se renseigner sur les tendances d’une race par exemple, sur les besoins moyens d’un chien (entre 3 et 5h d’activité par jour, en moyenne, parfois plus), sur la répartition potentielle de ses besoins (activité physique, besoins sociaux, activité mentale, besoins ludiques etc.), mais aussi sur son âge, son comportement au refuge par exemple, ses ententes (avec les enfants, les autres animaux, ses congénères, les personnes âgées…), et la liste n’est pas exhaustive.

Google, née en 2017, au refuge depuis le 4 octobre 2019

Choisir son chien nécessite de faire un point sur sa propre situation, les efforts que nous sommes prêts et capables de fournir pour lui, et de bien se renseigner sur le chien que nous souhaitons adopter (auprès des équipes du refuge notamment) avant de se lancer.

Brad, né en 2017

N’hésitez pas à consultez des ouvrages de qualité sur le sujet, ou à vous faire accompagner par un professionnel compétent.

Morgane Schmitt, comportementaliste et éducateur canin